Paris, le 29 mai 2015

Vendredi le 29 mai le MENL a organisé à Paris le colloque “2005/2015 – Le non dix ans après : une première victoire des peuples européens sur le fédéralisme !”

De nombreux intervenants de qualité se sont relayés, évoquant l’Union Européenne, le Non et le traité de Lisbonne s’en étant suivi sous des angles politiques, économiques et juridiques.

Dix ans après le formidable espoir de la démocratisation de la vie publique européenne marquée par le rejet du peuple français et néerlandais au Traité Constitutionnel, les activités des forces fédéralistes, sont aujourd’hui un motif de grande inquiétude dans de nombreux pays européens visés le projet bureaucratique et non démocratique imposé par Bruxelles. Malgré la voix forte du peuple les élites politiques, médiatiques et financières n’ont jamais cessé depuis d’entraîner de force la France et d’autres pays européens toujours dans la même direction d’échec.

Ce dans ce sens que nous rappelons le 29 mai 2005 quand trente départements rejetaient à plus de 60% des voix le traité établissant une Constitution pour l’Europe, mais également donnons un nouveau point de vue sur ce grave enjeu et contribuer à apporter les réponses pour préserver une Europe des Nations et des Libertés.

Regardez :

Discours de Monsieur ALIOT, Président du MENL lors du colloque “2005-2015, LE NON DIX ANS APRES: UNE PREMIERE VICTOIRE DES PEUPLES EUROPEENS SUR LE FEDERALISME”

9 mai 2005 – Une première victoire des peuples européens sur le fédéralisme

Please check your e-mail for a link to activate your account.